Non classé

CAFOB appui les Activités Génératrices des Revenus en faveur des victimes des VSBG

Afin d’accompagner les victimes des violences sexuelles et basées sur le genre dans la mise en place et le développement d’activités génératrices des revenus « AGR » pour assurer leur réintégration socio-économique, le Collectif des Associations et ONGs Féminines du Burundi, CAFOB en sigle a organisé une séance de formation en faveur de ces victimes sur la gestion des AGR en date du 9 au 12 Septembre 2015 à KAYOKWE dans la province MWARO où ce collectif exécute le projet PLUVIF.
Cette formation a été organisée par CAFOB, en tant que collectif membre de la COCAFEM/GL, dans le cadre du Projet de Lutte contre les Violences faites aux femmes (PLUVIF) financé par le Ministère des Affaires Etrangères, du Commerce et du Développement du Canada (MAECD) à travers le Centre d’Etude et de Coopération Internationale (CECI). Freudianne NIMPAGARITSE, Consultante-facilitatrice de la formation, a indiqué qu’elle permettra aux victimes de développer avec succès leurs activités génératrices de revenus soit individuellement, soit en groupes de solidarité. Aussi, ces petites activités économiques au profit des victimes ne nécessiteront pas un grand budget mais rapporteront rapidement des gains qui vont permettre la prise en charge des besoins des victimes. Selon Dorothée BUHANGARE, remplaçante du Point focal de CAFOB pour le PLUVIF en plus de la formation, un don financier sera octroyé aux victimes des violences faites aux femmes qui solliciteront individuellement ou en un groupe solidaire organisé un appui financier pour lequel elles auront préalablement présenté un projet viable. A cet effet, les victimes ont émis quelques propositions de projets variés d’Activités Génératrices de Revenus (AGR) : Vente des semences de pommes de terre, de banane, de sorgho ou l’éleusine pour la fabrication de la bière, etc. D’autres se sont proposé de faire la culture des légumes (choux et autres), l’élevage des poules, des lapins et autres. Notons que l’objectif global des AGRs à mener par ces victimes est d’améliorer les conditions de vie de leurs familles actuellement en situation d’indigence.

Related Posts

Leave A Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *