La Campagne Tolérance zéro immédiate envers les crimes de VSBG et l’impunité enfin lancée ce 19 juin en RDC, par le Président Félix Tshisekedi

serge ACTUALITES, COMMUNIQUES juin 28, 2021

Le lancement de la Campagne Tolérance zéro immédiate envers les crimes de VSBG et l’impunité de leurs auteurs (décision 7, Déclaration de Kampala sur les VSBG) a été finalement lancée par le président de la RDC, son Excellence Félix-Antoine Tshisekedi le samedi 19 juin 2021 par visioconférence depuis Bunia, en Province d’Ituri en ces termes : « J’ai l’honneur de lancer solennellement la campagne Tolérance zéro immédiate contre les violences sexuelles et basées sur le genre. Cet acte vient réitérer ma volonté dès mon accession au pouvoir, de faire de la lutte contre les VSBG une des priorités de mon gouvernement. A travers cette campagne, nous nous engageons à lutter contre l’impunité »

Son Excellence Félix-Antoine Tshisekedi, président de la RDC

Cette campagne ira du mois de juin 2021 à juin 2023. Selon l’esprit et la lettre du Communiqué final de la Consultation Régionale de Haut Niveau avec les Ministres en Charge de la Justice et du Genre sur la Déclaration de Kampala sur les VSBG (Kinshasa, juillet 2012), les objectifs de la campagne seront de sensibiliser, réduire la stigmatisation des rescapées et la répétition des cas de VSBG dans les communautés, d’initier des programmes de formation dans les curricula scolaires, de renforcer et de mettre en place les lois pour mettre fin à l’impunité et améliorer les conditions de vie des victimes et les aider à accéder au système judiciaire. Aussi, le Chef de l’État a invité chaque couche sociale et partenaires dans ce secteur à jouer pleinement leurs rôles pour l’atteinte des objectifs de la campagne.

Notons que le choix de Bunia en province d’Ituri revêt un caractère symbolique sur le plan national, du fait que cette zone est marquée par la persistance des actes de VSBG commis par les hommes en armes. A Kinshasa, quelques officiels et acteurs étaient connectés à Bunia depuis le Palais de la Justice dont le Premier ministre, la Ministre du Genre, famille et enfant, le Vice-ministre de la Justice, le Coordonnateur National des mécanismes de la CIRGL et bien d’autres acteurs de la société civile

Lors de cette cérémonie, une place de choix a été accordée à la COCAFEM/GL dont la 2ème Vice-Présidente Mme Antoinette Vangu a depuis le Palais de la Justice lu le mot de la société civile. Cette dernière a tenu a rappelé tout l’importance que revêt cette journée pour les femmes de la région en général, et celles de la RDC en particulier, car le lancement de la Campagne Tolérance Zéro est l’aboutissement de leurs efforts de plaidoyer mené depuis plus de 9 ans à travers la COCAFEM/GL.

la 2ème Vice-Présidente Mme Antoinette Vangu a depuis le Palais
de la Justice lu le mot de la société civile.

En effet a-t-elle expliqué, grâce à un partenariat privilégié avec la CIRGL et avec le soutien technique et financier des partenaires Canadiens (AMC, CECI), Suisse (DDC), Néerlandais et Norvégiens via Care International, ainsi que la Banque Mondiale, la COCAFEM/GL s’est depuis 2012 investie dans le suivi de la mise en œuvre de la Déclaration de Kampala sur les VSBG signée en 2011 par les Chef d’Etats de la région. Grâce à cet engagement, la RDC tout comme le Burundi et le Rwanda disposent chacun depuis 2017 d’un Plan d’actions National de mise en œuvre de cette Déclaration.

Son propos s’est clôturé par le plaidoyer de la COCAFEM/GL en termes d’actions concrètes proposées pour l’atteinte des objectifs des deux années de campagne en RDC :

  • La mise en place / la réforme des lois, politiques pour traiter efficacement les questions de corruption, arrangement à l’amiable et administration des preuves liés aux VSBG
  • La multiplication des centres de prise en charge des victimes des VSBG et la décentralisation des services offerts aux victimes particulièrement ceux relatifs à l’accès à la justice pour aider les victimes à accéder au système judiciaire
  • L’allocation d’un budget adéquat aux plans d’action et programmes destinés à lutter contre les VSBG 

Photo d’ensemble Lancement CTZ à Kinshasa

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *