ACTUALITESNon classé

La COCAFEM/GL participe au Symposium de la CIRGL sur l’Accès à la justice des victimes des violences sexuelles et basées sur le genre à Kampala

Du 8 au 9 juillet 2016, la délégation de la COCAFEM/GL composée de Thérèse NTIJINAMA et Claude KABUTWARE respectivement Présidente et Secrétaire Exécutif de la COCAFEM/GL a participé au Symposium sur l’accès à la justice des victimes des violences sexuelles basées sur le genre (VSBG), organisé par la CIRGL à Kampala en République de l’Ouganda.

Du 8 au 9 juillet 2016, la délégation de la COCAFEM/GL composée de Thérèse NTIJINAMA et Claude KABUTWARE respectivement Présidente et Secrétaire Exécutif de la COCAFEM/GL a participé au Symposium sur l’accès à la justice des victimes des violences sexuelles basées sur le genre (VSBG), organisé par la CIRGL à Kampala en République de l’Ouganda.

La COCAFEM/GL a fortement marqué de sa présence le symposium organisé par la CIRGL à Kampala avec le partage de son expérience sur l’accès à la justice des victimes des VSBG notamment avec un accent sur le rôle des tribunaux pour le cas du Burundi, de la RD. Congo et du Rwanda. On retient de cette présentation que sur les 10 271 femmes et filles victimes accompagnées de 2012 à 2016 par la COCAFEM/GL, 812 plaintes ont portées devant les tribunaux dont 229 jugements rendus, soit 30.45% de jugements rendus soit 94 au Burundi, 76 en RDC et 59 au Rwanda (cette présentation est disponible sur ce site dans la Rubrique Publications sous lien de menu Rapports).

Le symposium a relevé la nécessité de l’existence des Plans d’Action Nationaux sur la mise en œuvre de la Déclaration de Kampala pour tous les Etats membres de la CIRGL (1), la formation des prestataires de services judiciaires sur la thématique VSBG et le genre (2) la formation destinée aux ONGs impliqués dans la lutte contre les VSBG sur les instruments de la CIRGL (3) et enfin la prise en compte de tenir compte du contexte de la commission des Crimes VSBG par les services judiciaires (4).

Il sied de dire que la COCAFEM/GL et la CIRGL sont liées par un MoU signé en 2013 et basé sur la reconnaissance mutuelle d’expertises qui contribueront à un enrichissement mutuel, à l’atteinte des résultats des projets à long terme visant à encourager les femmes à s’investir et de contribuer à la lutte contre les violences de toutes formes envers elles, dans le domaine du développement socio-économique, la prise de décision, la bonne gouvernance spécialement de la Région des Grands Lacs (Rwanda, Burundi, R.D.Congo ).

Related Posts

1 of 3