INTRODUCTION

PRO-FEMMES/TWESE HAMWE est un Collectif de 58 associations rwandaises, œuvrant pour la promotion de la femme, de la paix et du développement. C’est un cadre de solidarité et de concertation entre les organisations œuvrant pour l’amélioration de la position de la femme dans la société et un centre de services, un cadre thématique et un lieu d’élaboration des politiques et d’influences stratégiques.
le Collectif PRO-FEMMES/TWESE HAMWE. Ce Collectif, qui est né officiellement le 18 octobre 1992 constituait une plate-forme d’organisations féminines, un cadre de concertation pour le développement intégrée de la femme.
Aujourd’hui, il compte 58 organisations œuvrant pour la promotion de la Femme, de la Paix et du Développement au Rwanda et deux membres d’honneur.
IDENTITE DU COLLECTIF PRO-FEMMES/TWESE HAMWES :
PRO-FEMMES/TWESE HAMWES est un Collectif des Organisations Rwandaises de la société civile, un cadre d’échange et de concertation en faveur de l’épanouissement de la femme et sa participation effective et efficace au développement durable.
Vision :
PFTH aspire à une société rwandaise indemne de toute forme de discrimination liée au genre dans tout le processus de développement et dans un contexte d’une société stable, paisible et dynamique.
Mission
Sa mission est de Contribuer à l’amélioration du statut de la femme, la promotion de la culture de la paix et du développement durable basé sur la vision genre et d’une culture de la paix.
Objectifs
-  Influencer, provoquer ou inciter des changements indispensables dans le but de réduire toute forme de discrimination à l’égard de la femme.
-  Renforcer le cadre de concertation et de réflexion sur les stratégies de réussite des missions des associations membres
-  Promouvoir un forum d’influence politique et stratégique
-  Renforcer les capacités institutionnelles et organisationnelles des associations membres.
-  Constituer un cadre de communication, de mobilisation sur le rôle de la femme dans la société rwandaise
-  Contribuer à la promotion de la paix pour un développement durable.

Structures
Pour réaliser ses objectifs, le Collectif s’est doté de la structure suivante :
• L’Assemblée Générale qui est l’organe suprême du Collectif
• Le Conseil d’administration au niveau national.
• Le Conseil des sages ;
• Le Conseil de surveillance ;
• Le Secrétariat exécutif
• Les organes décentralisés : les assemblées provinciales, les conseils provinciaux et les secrétariats provinciaux.
Stratégies :
Pour une meilleure efficacité, PFTH combine plusieurs stratégies :
-  La coordination et la synergie des interventions des associations membres
-  Les études et recherches ;
-  Le plaidoyer pour les défis persistants en matière du genre
-  L’information, l’éducation et la communication ;
-  Le renforcement des capacités des institutionnelles et organisationnelles,
-  L’échange, le dialogue, la facilitation et la médiation..
Programmes.

Le Collectif PRO-FEMMES/TH est composé de 3 programmes axés sur les 3 domaines : PAIX, GENRE ET DEVELOPPEMENT à savoir :
Le Programme Campagne Action pour la Paix (CAP) a pour but de :

Contribuer au développement humain durable basé sur la vision genre, sur une culture de la paix caractérisée par une justice sociale le respect des droits humains, en jouant efficacement le rôle de coordination et de plaidoyer en vue d’améliorer le statut de la femme.
L’Information Education et Communication (IEC) :

-  Permet la recherche et le partage de l’information entre les associations membres, le public et les partenaires ainsi favoriser la visibilité des actions des Femmes Rwandaises tant au niveau national, régional et international

Le renforcement des Capacités Institutionnelles et Organisationnelles (RICOM) :

-  Ce programme vise à renforcer les capacités du Secrétariat Exécutif, les organes et les associations membres en vue d’augmenter les chances de se prendre en charge pour atteindre les résultats escomptés en terme de compétences et d’efficacités.

Groupes thématique

Le Collectif PRO-FEMMES/TH intervient dans 10 domaines principaux :

-  Culture de la paix
-  Promotion du genre
-  Promotion de la justice sociale, droits de la femme et de l’enfant
-  Education civique
-  Education de la femme
-  Communication
-  Renforcement du rôle de la femme
-  Santé : Santé de la reproduction, VIH/SIDA, Paludisme Tuberculose et réhabilitation psychosociale
-  Protection de l’environnement
-  Renforcement du Pouvoir économique
Les Valeurs clés institutionnelles « Indangagaciro » :
-  La tolérance et non violence : les normes de la tolérance et non-violence enseignées par PFTH sont vécues par ses membres.
-  La solidarité : Développer un code définissant l’expression commune et spontanée de solidarité face à un événement ou une situation qui impose l’union et la synergie des forces
-  L’intégrité : PFTH doit veiller à ce que l’éthique caractérise les membres à l’intérieur comme à l’extérieur.
-  La promptitude aux actions positives : Etre aux aguets, se caractériser par la pro activité face à une problématique naissante ou un événement heureux ;
-  La convivialité : Créer des espaces de loisir et de détente autour des thèmes identifiés en faveur de la cohésion sociale, du rôle de la femme, de la tradition, etc.
-  La Sensibilité au genre

QUELQUES REALISATIONS :
Les réalisations ont contribué à l’accomplissement des objectifs du millénaire pour développement d‘ici l’an 2015, aux recommandations de la plate-forme d’actions Beijing ; aux objectifs de l’EDPRS et de la vision 20/20 de notre pays.
-  Le renforcement des capacités institutionnelles et organisationnelles
-  Le développement du partenariat au niveau national, régional et international,
-  Le plaidoyer pour l’amélioration du statut de la femme
-  La participation à l’élaboration des politiques et révision des lois discriminatoire à l’égard de la femme,
-  La mobilisation et la sensibilisation de la femme pour sa participation dans les instances de prise de décision.
-  Renforcement du Pouvoir économique de la femme
-  Marcketing pour le changement de comportement en matière de l’égalité du genre
Domaine d’intervention.
1. Réduire l’extrême pauvreté et la faim :
• Contribution à l’auto-réhabilitation socio-économique de groupes vulnérables (des veuves, orphelins et femmes chefs de ménages, rescapés du génocide, ex-prisonniers, ex-combattants, et les personnes affectées ou infectées par le VIH/SIDA……….)
• Contribution au programme national de réinstallation et de réhabilitation par la construction de logements en faveur des groupes vulnérables.
• Le renforcement des capacités des femmes en matière de conception des projets générateurs de revenus, en gestion des crédits et en entreprenariat
2. Education pour tous.

• Etude sur « Les raisons de la non scolarisation des filles » pour faciliter les actions de plaidoyer et de sensibilisation en faveur de l’éducation de la fille ;
• Participation à l’élaboration d’un plan d’action de l’éducation pour tous au Rwanda ;
• Assistance en frais scolaires pour les élèves du primaire et du secondaire en faveur des enfants et jeunes nécessiteux ;

• La formation professionnelle et l’alphabétisation fonctionnelle basée sur les droits humains.
3. Promouvoir l’égalité du Genre et l’Autonomisation des femmes.

• La recherche sur « l’implication de la femme dans les instances de prise de décision. »
• Plaidoyer en faveur de la femme et de l’enfant auprès des décideurs politiques, des groupes d’influence et des agences de coopération bilatérales et multilatérales.
• Création d’alliances stratégiques avec les hommes engagés pour la promotion du genre comme le Gender Desk à la police nationale, le Gender Desk à l’armée nationale, le Rwandan Men’s Ressources Center(RWAMREC) qui est membre de Pro-Femmes/Twese Hamwe.

4. Aspects juridiques

• Organisation des sessions de formations et d’information en matière des droits de la personne en général, de la femme et de l’enfant en particulier.
• Assistance juridique en vue d’aider les femmes et les enfants victimes des toutes formes de violences.
• Contribution à la révision des lois discriminatoires et à l’initiation de nouvelles lois en faveur de la femme et de l’enfant.
• Contribution à l’élaboration des politiques sectorielles ( genre, sante……….)
5. Prise de Décisions et Violence Basée sur le Genre (VBG)

• Initiation du projet de Renforcement des capacités des femmes candidates aux élections « Women can do it »
• Assurer le Secrétariat du comité de Pilotage pour la mise en œuvre de la Résolution 1325 du Conseil de Sécurité des Nations Unies.
• Elaboration du rapport quinquennal de la mise en œuvre de la plate-forme d’action de Beijing+5+10+15
• Coordination du noyau de plaidoyer et de la coalition de lutte contre les violences faites aux femmes, y compris la réhabilitation des victimes des violences.
• Participation à l’élaboration et à la mise en œuvre du Projet de lutte contre les violences faites aux femmes dans la région des Grands Lacs (PLUVIF)
6. Réduire la mortalité maternelle et infantile.
• Participation à l’élaboration de la politique nationale de santé, incluant la santé de la mère et de l’enfant.
• Sensibilisation en matière de la sante reproductive et l’utilisation des services de planning familial….
• Mobilisation et sensibilisation pour la lutte contre les maladies épidémiques telles que le VIH/SIDA, la Tuberculose, et le paludisme.
• Une recherche sur « les problèmes liés au genre et à la santé de la reproduction et leurs conséquences sur les droits de la fille à l’éducation et à son pouvoir de décision en santé sexuelle et reproductive ».
7. Genre et VIH/SIDA.

• Création des clubs Genre dans les établissements scolaires.
• Etudes sur « La problématique des femmes rwandaises vis-à-vis du VIH /SIDA » et sur « Les problèmes des jeunes chefs de ménages en rapport avec le VIH/SIDA »
• Communication pour le changement de comportement en matière du VIH/SIDA et Renforcement du pouvoir de décision de la fille en matière de sexualité.
• Activités de prévention du VIH/SIDA par le renforcement du pouvoir économique des personnes vulnérables, en particulier les femmes, les orphelins chefs de ménages, et les prostituées, etc.
• Prise en charge psycho-sociale des personnes infectées et/ou affectées par le VIH/SIDA.
8. Genre et Culture de la Paix.

• Sensibilisation des femmes sur leur rôle dans l’édification de la paix au niveau national et régional.
• Réhabilitation des femmes secouées et désespérées par les événements (Génocide, catastrophes naturelles, rapatriement……..)
• Prise en charge socio-économique des groupes vulnérables dont les orphelins, les veuves, les femmes victimes de violences, les réfugiés, les rapatriés, les sans abris, les jeunes en circonstances difficiles.
• Renforcement des capacités des femmes et leur sensibilisation au processus Gacaca.
• Formation des femmes rwandaises en Prévention et Résolution des Conflits

9.Environnement :
• Promotion et construction des foyers améliorés pour réduire la surcharge des femmes au niveau familial
• Ramassage des ordures les ménagers et leur transformation en fumier et combustible.
10.Suivi et évaluation des réalisations
• Diagnostic organisationnel et institutionnel tous les 5 ans.
• Suivi régulier des actions sur terrain
• Evaluation interne et externe des programmes.
]
• Audit interne et externe chaque année.

• Capitalisation de recommandations et leçons apprises.

Prix octroyés à PRO-FEMMES pour les services rendus à la population
• Premier Prix Unesco Madanjeet Singh pour la promotion de la Tolérance et la Non Violence, le 16 Novembre 1996.
• Premier Prix de la Fondation Peter Gruber pour la promotion des droits des femmes, le 13 Décembre 2003 aux Etats Unis.
• Prix d’excellence African Gender AWARD octroyé par Femmes Africa Solidarité (FAS) au Sénégal en 2007.
• Prix d’offrir les meilleurs services à la communauté de base par Community Développement Initiative ( CDI ) en janvier 2008

11. Partenaires.

Gouvernement Rwandais

-  MIGEPROF, MINISANTE, MINALOC, MINIJUST, MIJESPOC
-  GMO (Gender Monitoring Office)
-  F.F.R.P.
-  C.N.F
-  RBC CNLS/TRAC PLUS
-  ITORERO RY’IGIHUGU

Les organisations internationales

-  UN WOMEN
-  UNFPA
-  GLOBAL FUND
-  Coalition du Mouvement Nord –Sud en Flandre (Belgique) 11.11.11.
-  INTENRATIONAL ALERT
-  USAID VIA CHF/ PSI
-  NPA
-  AMBASSADE DE BELGIQUE
-  FEMMES AFRICA SOLIDARITE (FAS)
-  TRADE MARK
-  CECI/ACDI

Société civile.

-  PLATE –FORME DE LA SOCIETE CIVILE (15 Collectifs)
-  C.C.O.A.B (Membre d’honneur)
-  RUCAGU BONIFACE (Membre d’honneur)

Autres partenaires :

-  Conseil Economique et Social des Nations Unies
-  Marche Mondiale des Femmes
-  Women Direct
-  EASSI
-  Concertation des Collectifs des Associations Féminines de la Région des Grands Lacs (COCAFEM/GL)
- Forum des Femmes de la Région des Grands Lacs (CIRGL)
- VSO

CONTACTS

Nom de l’organisation : Pro-femme/ Twese Hamwe
Adresse Email : Profemme1@gmail.com,
Postal Address : B.P 2758

Adresse Physique : Avenue de la Justice Nyamirambo, Nyarugenge District, Kigali Ville

Personnes de contact :
Jeanne d’Arc KANAKUZE, Presidente
Tel. +250 788510206, jeannecap@ yahoo.fr
Emma Marie Bugingo, Secrétaire Executive Nationale
Tel : +250 788519239, emmamarie.bugingo@yahoo.fr