Monsieur Claude KABUTWARE, Secrétaire Exécutif de la COCAFEM/GL, a représenté la concertation à l’atelier sous régional organisé à l’initiative du Bureau régional des Nations Unies pour l’Afrique centrale (UNOCA) et du Secrétariat de la Communauté Economique des Etats de l’Afrique Centrale (CEEAC) à l’hôtel Radisson Blu à Libreville au Gabon, du 31 juillet au 1er Août 2017 avec le soutien du PNUD, l’UNESCO, la CEDEAO et le WANEP.

photo-CEEACOrganisée sur la base du Cadre de Coopération et du Plan d’Action commun pour 2017, cet atelier ayant pour thème « Partenariat CEEAC-Société Civile en matière d’alerte précoce et de prévention des conflits » a servi de cadre nécessaire pour le partage d’expériences et des bonnes pratiques à une quarantaine des participants composés des représentants des organisations de la société civile d’Afrique Centrale et ceux de l’Ouest ayant une grande expertise dans les domaines de la paix, de la démocratie et du développement ainsi que du personnel du Secrétariat de la CEEAC, de l’UNOCA, UNOWAS, le PNUD et l’UNESCO.

Plusieurs recommandations ont été formulées à l’endroit de l’UNOCA et de la CEEAC allant dans le sens de l’opérationnalisation complète du Mécanisme d’Alerte Rapide de la CEEAC (MARAC) en impliquant la Société Civile dans la région (disponibles en intégralité sur ce site dans la Rubrique Publications sous liens de menu Communiqués de presses).

photo-CEEAC-2Les participants se sont engagés d’une part à travailler collectivement à la mise en œuvre des recommandations faites à cet atelier avec l’appui conséquent de la CEEAC, de l’UNOCA et des autres partenaires au développement et d’autres part à répertorier les OSC avec les compétences requises et les aptitudes nécessaires à travailler dans le secteur de l’alerte précoce, y compris sur l’orientation stratégique.

Related Post

Leave us a reply

*

*