Dans le cadre du plaidoyer pour le lancement de la Campagne Tolérance Zéro en RDC, les membres de la COCAFEM/GL de ce pays et leurs alliés ont été  reçue en audience ce mardi 13 septembre 2016, par la Ministre de la Femme, Famille et Enfant, Lucie KIPELE, dans son Cabinet de travail situé dans la Commune de la Gombe à Kinshasa, capitale de la RDC.

Conduite par Yvonne DEMBO, 1ère Vice-Présidente de la COCAFEM/GL et Vice-Présidente du CONAFED, la délégation était en outre composée de Rodin MUVUYU Chargé des Programmes du CONAFED, Angélique KIPULU  Secrétaire Exécutive de CFPD, et Innocent MBUMBA Directeur Exécutif de la LIZADEEL.

Cette équipe a exprimé la nécessité pour la RDC de relancer le processus du lancement de la Campagne Tolérance Zéro. En effet, la « Tolérance Zéro immédiate » envers les crimes de VSBG et l’impunité a-t-elle rappelé émane de la décision 7 de la Déclaration de Kampala contre les Violences Sexuelles et Basées sur le Genre adopté en décembre  2011 par les Chefs d’Etats et de Gouvernements des Etats membres de la Conférence Internationale sur la Région des Grands Lacs/CIRGL dont fait partie la République Démocratique du Congo.

La ministre a félicité et encouragé la COCAFEM/GL pour son travail et le contact régulier maintenue avec son cabinet dans le cadre de la promotion des droits de la femme et la lutte contre les VSBG en RDC et dans la région des Grands Lacs. Elle a toutefois recommandé à ses interlocuteurs de partager également le mémorandum lui remis avec la Représentante personnelle du Chef de l’État en matière de lutte contre les violences sexuelles et le recrutement des enfants, Jeanine MABUNDA habilitée à aborder la question des VSBG avec la Présidence de la République et différentes institutions concernées par ce plaidoyer.

Related Post

Leave us a reply

*

*