Dans le cadre de son projet « femmes artisanes de paix et de dialogue » avec ONUFEMMES, l’Association Dushirehamwe a organisé en date du 11 avril 2016 dans la province de Gitega un atelier d’échange entre les acteurs étatiques et privés sur “l’évaluation des élections de 2015 et l’accès de la femme dans les postes électifs et de prise de décision”.

Dans le cadre de son projet « femmes artisanes de paix et de dialogue » avec ONUFEMMES, l’Association Dushirehamwe a organisé en date du 11 avril 2016 dans la province de Gitega un atelier d’échange entre les acteurs étatiques et privés sur “l’évaluation des élections de 2015 et l’accès de la femme dans les postes électifs et de prise de décision”.

Cet atelier a connu la participation de 60 participants dont 33 femmes et 17 hommes représentant les organisations de la société civile, les partis politiques, les élus locaux, les chefs de services (éducation, justice, agriculture….) au niveau de la province de Gitega.Retour ligne automatique
Son but était de sensibiliser les acteurs clés dans la prise de décision au niveau politique, économique et social pour une participation active et équitable de la femme dans les organes de prise de décision d’ici 2025.

Les statistiques publiées par la Commission Electorale Provinciale et Indépendante de Gitega et les différents secteurs étatiques dont la Direction Provinciale de l’Enseignement, le District Provincial Sanitaire et la Direction Provinciale de l’Agriculture et l’Elevage démontrent qu’au Burundi, les femmes sont actuellement représentées aux postes techniques à 11%, 24% et 0% respectivement dans les domaines de l’éducation, santé, vétérinaire. Pour les postes politiques, sur 263 collines, 21 femmes seulement ont été élues comme chefs des collines, soit 7%. Parmi les obstacles, on note la discrimination, le manque de moyens et de disponibilité pour la femme de participer à des réunions et campagnes politiques à cause d’énormes des pratiques socio culturelles, les tâches ménagères et autres.

Au terme de cet atelier, les participants ont suggéré à Dushirehamwe d’intensifier la sensibilisation sur la participation politique en faveur des femmes en période pré électorale, de sensibiliser les couples sur la répartition égale des tâches ménagères mais de mener également des sensibilisations au près des responsables des partis politiques pour le classement des femmes en ordre utile sur leurs listes.

Related Post

Leave us a reply

*

*